French

Poems > Languages > French

JE ME RAPPELLE TON VISAGE 

Je me rappelle ton visage 

Le sang – une larme glacée 

Qui me couvrait… 

Je me rappelle ta langue 

Serpent – poison noir 

S’entortiller autour de mon destin. 

Quand tu dors 

Je me réveille 

Avec ton souvenir.

LA VILLE ANTIQUE

Une brise légère bat glacée 

Le vent secoue les paupières de la ville antique. 

Je ne suis pas si fou pour désirer 

La ville antique de mon premier amour 

Mesurons les chemins par nos paumes 

Ville antique sans château en pierre 

Qui marche comme l’horloge

TU AS ENDORMI LE TEMPS SOUS LA LUNE 

Seulement les ongles sont restées ongles 

Demain nous apporte quelque chose de nouveau 

Avec le vieil ongle d’hier nous avons ensanglanté 

Le cheval sous la pluie 

Combien de gouttes t’ont battu ce jour-là 

Quand d’autres acheteurs venaient 

Changer les destins 

Des vendeurs de raisins et de citrouilles. 

Il leva les yeux vers le ciel 

Le soleil ne veut pas se coucher 

Ni même aujourd’hui 

Un jour la pluie s’arrêtera 

Un jour, oui, un jour. 

On dit que la pluie ne fait pas fondre le cheval 

Le cheval qui git sous la pluie et sèche 

soufflé par le léger du vent 

Le cheval sans nombre attaché 

Sans bride 

Sans Dieu, 

Le cheval en vapeur sous la pluie

SMS

Bonjour mon cœur 

Le soleil est tout près 

À un mètre 

Toi, une goutte d’eau 

Qui éteint le feu

 

LA THÉORIE DE L’EXPLICATION DES  RÊVES

Si tu as vu le Serpent dans ton rêve 

C’est que quelqu’un t’a arrêté le jeu. 

Si tu as vu la Liberté dans ton rêve 

C’est que quelqu’un flirte avec ton Esclavage. 

Si tu as vu mes yeux dans ton rêve 

C’est que quelqu’un t’a trichée. 

Je t’ai dit, toi, têtue, 

Je t’ai dit 

Ne dors pas 

Parce que les rêves 

Font dissiper l’amour…

LAMENET

 à Azem Shkreli

Le poète n’a jamais mis 

Aucun point à la fin de son vers 

Mais quand il est rempli 

Par la nostalgie des exilés 

Un jour 

Ce point lui est tombé dans le cœur 

Il s’est dépêché 

Parce qu’il voulait atterrir 

Avec la mort 

Au Kosovo 

Aujourd’hui 

La mort lui est devenue 

Psaume de joie 

Le poète n’est jamais mort 

Ce fut seulement le point 

De ses vers 

Qui est tombé 

Dans son cœur…

LE DELUGE

Aïcunà a quitté le troupeau 

En lui laissant 

Les bas sur le fil à linge 

Elle est devenue un hacker 

Qui a violé mon mot de passe 

Et quand elle a vu 

Comment les vaillants trahissent 

Elle n’a pas pu trouver 

La corde ou le chêne 

Jusqu’à ce qu’un jour, 

À l’improviste 

Belle elle a fait son apparition 

Sur l’écran 

En faisant de la publicité aux préservatifs 

De la Compagnie 

,,My Love”

EMAIN

Teuta, nous allons nous assoir de nouveau 

Sur les chaises en bois 

Pour trinquer des verres brillants 

Comme les destins, comme les cœurs. 

Asseyons-nous de nouveau 

Revivre nos souvenirs 

Lisons les vers 

Des nuits écrites. 

Donne-moi tes yeux pour que je voie le soleil, 

Comment tombent les étoiles, 

Comment tombe le ciel. 

Et de nouveau nous allons nous asseoir, Teuta, 

Afin de raconter les rêves 

Des nuits écrites. 

Sur les chaises en bois 

Attention, Teuta, 

Fais attention à la Vie 

À la Mort, 

Attention!…

TEUTA

Ce soir je t’invite, Teuta, 

Au bistro À La Poison

Celle que ta langue verse. 

Tes yeux annoncent la glace 

Dans la branche cassée 

Teuta 

Les dieux te vénèrent

EXPOSITION DES RÊVES

Les dimanches ne m’appellent pas 

Peut-être je ne me réveille pas 

Restant éternellement dans le sommeil de la mort 

N’oublie pas les moments glacés 

Seulement le dimanche on choisit l’anniversaire 

Pour toi, quand je serai mort, 

Au-delà des sept montagnes je chercherai ton nom 

Ah ! Pourquoi ne viens-tu pas dans les autres jours?

He was born on 2nd February 1970 in Lipjan near Prishtina, the capital city of the Republic of Kosova. He completed his primary and secondary education in his birthplace, in Lipjan… Read More

© 2024 LULZIM TAFA